Tout savoir sur la préparation du CAP de la petite enfance

Tout savoir sur la préparation du CAP de la petite enfance

Beaucoup d’établissements professionnels donnent des facilités pour préparer le CAP Petite Enfance. Il existe diverses méthodes pour cette préparation. Il suffit de trouver ce qui correspond aux parents le plus. Tout cela dépend de l’âge, jeune, adulte, étudiant payé ou non, avec une expérience professionnelle ou non. Le CAP Petite Enfance peut se préparer dans des centres de formation à distance ou présentielle. Chacun peut trouver ce qui lui convienne parmi les lycées. Chaque choix est évidemment accompagné de ses avantages ainsi que de ses inconvénients.

Avantages de la préparation du CAP Petite Enfance dans les lycées

Pour les jeunes, le CAP Petite Enfance peut facilement s’apprendre si ces jeunes sont membres de l’un des centaines de lycées professionnels que ce soit public ou privé. Cet accès dépend du ministère ou tout simplement de l’établissement privé choisi. Les jeunes doivent, en effet, obtenir le cap petite enfance. Tout pour les enfants dans la vie et les parents aide les enfants dans la préparation.
Les études durent environ deux ans juste après la classe de 3ème, le BEP ou même après le BAC. Il s’agit d’une longue formation permettant d’acquérir de profonds savoir-faire. Aussi, elles permettent d’obtenir plus de compétences. Les étudiants qui sont dans la phase préparatoire des examens sont envoyés dans des centres pour effectuer 20 semaines de stage salarié. Ces établissements accueillent des enfants de moins de 6 ans. Durant leur séjour, les étudiants doivent rédiger deux fiches qui seront validées par des jurys. Ces fiches concernent les activités des étudiants. Dans cette forme de CAP Petite Enfance, la multiplication des stages dans beaucoup d’organismes peut être très avantageuse pour les candidats. Chaque expérience a sa particularité qui se différencie des autres.

Préparer les examens par les études permet de financer la formation sereinement

Le CAP Accompagnant éducatif Petite Enfance peut se préparer suite à une signature d’un contrat d’apprentissage. La scolarité dure donc comme les années lycéennes, deux années après la 3éme ou une année après le BEP. Mais le temps pour préparer les examens est d’environ 35 semaines par an dans un établissement de la petite enfance comme les crèches et les écoles maternelles. L’un des avantages requis par les apprentis est le salaire. En effet, les élèves sont payés leur permettant de financer eux-mêmes leurs études. En plus, ils ont plus de temps à faire les exercices appris en classe et d’avoir une vraie expérience professionnelle qui les aidera dans leur quête de métier plus tard. Mais ce choix a aussi ses inconvénients sur la motivation et la persévérance. En effet, les recherches ne sont pas toujours faciles parce que rares sont les entreprises acceptant les apprentis. De plus, les allers et retours du travail au cours peuvent être très épuisants, surtout en n’ayant pas droit à des vacances scolaires.

La formation à distance est aussi possible

Il est aussi possible s’effectuer une formation à distance, via internet en faisant les inscriptions dans le centre de formation à distance. Cela peut se faire dans la section publique, privé ou même tout seul avec des livres le concernant. Chacun peut alors aller dans son rythme sans aucune pression, on peut faire et organiser notre propre emploi du temps dans un délai de 5 ans. Comme les candidats présentiels, tous ont l’obligation d’effectuer un stage de 16 semaines avec des enfants d’environ 6 ans. Sauf si l’on a déjà des expériences concernant la petite enfance comme l’assistance maternelle ou garde d’enfant. Les cours à distance sont parfois plus coûteux que les cours présentiels. Ils nécessitent quelques journées de formation présentielle et les congés sabbatiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.